Et ben voilà, j'ai réussi mon coup, j'ai loupé la Saint Patrick en rentrant pourtant à la maison le 17 mars tout pile.

J'ai loupé de manière si idiote... que ça vaut pas le coup de détailler, je vais le faire en sténo : levée 6h30, aéroports, taxi, maison, montage de valise, pas de trains pour Dublin selon site internet, vidage de valise, réveillage que "y en a peut-être quand même des trains", décidage de vérifier moi-même, marche à pied, loupage de train à 30 secondes, mal au dos, fatigue, flemme naissante, prochain train dans 30 minutes, parade de St Patrick sûrement finie, flemme adolescente, questionnement "y a quoi d'autre déjà à voir ?", flemme de taille adulte, retour maison, bras ballants, envie de me donner des baffes, même pas la force.

Lamentable hein ?

Enfin bon, l'essentiel c'est que je sois rentrée après 10 jours en France qui se sont mués en 4 semaines parce que j'ai fait une bêtise... j'ai pas vérifié la date de validité de ma carte d'identité... Oui bon ça va. Si l'idée que j'ai fait exprès pour rester plus longtemps en France vous vient, sachez que ma tête en l'air m'a coûté :

- 10 ans de vie en moins en culpabilité de laisser Laurie toute seule avec les enfants, sans personne pour s'en occuper quand elle travaille,
- 5 ans en stress pour cause de "quand est-ce que mon passeport sera prêt puta******n ? Flemmards à l'esprit rigide de fonctionnaires de m****",
- 5 ans en stress toujours, pour cause de tentative de déplacement d'examen du Cambridge,
- 5 ans enfin une fois mon Cambridge déplacé en France (bah ouais, du coup je me sentais pas prête)
- Je devrais donc mourir à 55 ans au lieu de 80
- au milieu de tout, la Sécu qui vient m'emmerder et qui s'évertue à ne pas vouloir régler ma situation,
- et je ne ferai pas le détail du coût financier (billets d'avion, cours d'anglais sur Paris, Cambridge plus cher en France et seulement partiellement remboursé en Irlande...)

Vous y croyez maintenant à ma totale innoncence dans l'histoire (certes, je suis coupable de négligeance, ça je ne le nie pas) ?

Et puis dans tout ça, mes deux petits irish me manquaient, je ne sais même pas encore comment ce sont passées leurs vacances de février, que les voilà de nouveau en vacances de Pâques. J'ai hâte qu'ils rentrent !!