Une idée germât. Une idée poussât. Partir à l'étranger. Parler enfin cet anglais qui remplit régulièrement mes oreilles et qui nécessite la consommation d'une hallucinante quantité de glucose par mon cerveau. Limitation géographique à l'Europe (les ricains y sont trop loins et trop mondialisés). Grande-Bretagne ? Irlande ? Bon aller, mon faible pour leur accent, Cillian Murphy, les rouquins et leurs taches de rousseur : Irlande ce sera !

Après mon expérience désastreuse de vie solitaire dans 16m² en France, l'idée de partir seule sans point de chute dans un pays étranger n'effleure même pas mes neurones. Trouver une famille d'accueil et partir en tant que jeune fille au pair me paraît l'idée la plus séduisante : un toit, une famille, des petits frères et soeurs, de l'argent de poche, être nourrie et blanchie en échange d'un peu de travaux ménagers et de baby-sitting.

Certains rétorqueront que je n'ai pas la fibre maternelle. C'est vrai. Mais si je n'aime pas les bébés, je trouve la plupart des enfants, à partir de 3/4 ans, mignons quand ils commencent à parler, penser et faire des remarques amusantes. Il ne me reste par conséquent qu'à trouver une famille avec des enfants âgés au minimum de 3 ans.

Mes premières recherches sur internet m'ont dirigée vers des sites qualifiés de "sérieux", où, pour montrer que vous êtes une fille responsable, vous devez avoir 10 années d'expérience de garde d'enfants, le BAFA, un brevet de secourisme, un nombre de lettres de recommandations à faire pâlir le facteur et si je rajoute les résultats de votre dernière prise de sang je n'exagère que très peu.

N'ayant pour seul bagage que la conviction d'être une fille bien et une motivation profonde je me tourne vers des sites où les familles et jeunes filles candidates se contentent d'éditer un profil pour se décrire et se contactent mutuellement s'ils sont intéressés. Pour celles et ceux que ça intéresse : www.aupair-world.net. C'est là que j'ai trouvé ma chouette famille au nord de Dublin. Une jeune maman, Laurie et ses deux enfants que j'appellerai, Cillian 6 ans et Alicia 4 ans. L'ancienne au pair m'a rassurée et confortée dans l'opinion que je m'étais forgée après de nombreux échanges de mails avec Laurie.

Bien sûr, je ne suis pas encore partie. Peut-être dans 2 mois écrirai-je dans ce même blog que je suis déçue. Mais à ce niveau de mon expérience, j'ai juste hâte ! J'ai acheté mon billet d'avion sur Ryan Air, départ fixé le 7 septembre.

Chose très importante, j'ai également fait la demande de ma carte d'Assurance Européenne !

Prochaine étape... les bagages... on n'y est pas encore heureusement :)